Mme Andrée Terrisse

Madame Andrée Terrisse, quelle figure roquaise!!! Mémoire vivante du village, qui ne l’a pas entendu narrer des anecdotes ou autres faits de la vie roquaise ne peut comprendre ce qu’elle représente pour les roquais. Propriétaire de l’Hôtel de la Terrasse de l’autre côté du pont, elle n’a pris aucun jour de congé durant toute sa vie, la consacrant totalement à ses clients. Quel roquais n’y a mangé et même plutôt bien. Dans les années 1960 heure de gloire de la restauration roquaise, elle pouvait servir plus de 100 couverts à midi et autant le soir, toute seule derrière ses fourneaux. Dans ces dernières années, assistée d’Arlette, elle continua à servir les repas « aux habitués ». Où vont-ils aller si je ferme ? De toute façon, je veux mourir derrière mes fourneaux disait-elle. La maladie d’Arlette l’a obligée à fermer l’Hôtel de la Terrasse. Contrainte et forcée, elle a du mal à l’accepter.
Mme Terrisse est une conteuse née, les soirs d’hiver à la veillée, près de la cheminée qui crépitait, après le souper, nous étions quelques uns à attendre qu’elle vienne enfin s’asseoir près de nous. Nous lui demandions évidemment, de nous raconter de nouvelles histoires roquaises et là c’était l’émerveillement, tout le monde se laissait embarquer, pas un bruit, pas un souffle, seulement quelques sourires pour ne pas rompre le charme, seule Mme Terrisse parlait et se délectait autant que nous de son anecdote, toujours très drôle, rarement triste. En écrivant ces quelques lignes pour résumer la vie de Mme Terrisse que de souvenirs me reviennent…
La bonté de cette Dame n’a pas d’égale, elle vous donnerait tout ce qu’elle a, si vous en aviez besoin. Combien sont repartis du restaurant sans payer? Elle le savait, mais elle acceptait en disant, le pauvre il est dans le besoin, il faut bien l’aider. C’est tout cela, Mme Terrisse.
Aujourd’hui à 95 ans elle vit toujours avec sa fidèle Arlette de l’autre côté du pont, attendant chaque jour des visites comme au temps ou elle tenait son Hôtel Restaurant. Longue vie à vous, Mme Terrisse, et un grand merci pour tout ce que vous avez fait, de la part de tous ces roquais qui vous aiment.

Le 27 Mars 2014, Mme Terrisse à rejoint le paradis après toute une vie consacrée au travail. Si quelqu’un le mérite c’est bien vous, après tout le bien que vous avez fait autour de vous. Reposez vous bien, vous l’avez amplement mérité.

Comments are closed.

Blog Comments

Nous sommes allés au mois d’avril voir Andrée. Elle n’a âs manqué de nous raconter ses souvenirs. Elle était une amie de ma belle-mère, et leurs mères étaient de grandes amies, qui passaient le plus de temps possible ensemble. J’ai le souvenir d’être allée, jeune mariée à l’Hôtel de la Terrasse, et avoir mangé la célèbre « truffades ».

Merci pour ce gentil commentaire concernant Madame Terrisse.

Découvrir d'autres histoires